Association des Inventeurs Salariés

logo_ais

 contact@inventionsalarie.com

http://www.inventionsalarie.com

 Le 27 juin2012

LETTRE OUVERTE      à                                                      Monsieur Arnaud Montebourg

                                                                                    Ministre du Redressement productif

                                                                                    139 rue de Bercy

                                                                                    75572 PARIS  CEDEX 12

 

Monsieur le Ministre,

 

      Le 17 juin dernier, après l'annonce des résultats des élections législatives, le Premier Ministre, Monsieur Jean-Marc Ayrault, a appelé toutes les forces vives de la France à s'atteler à la tâche immense de redressement qui attend le nouveau gouvernement.

      Il a cité parmi ces forces vives, les inventeurs.

      L'Association des Inventeurs Salariés (AIS) représente les inventeurs salariés des secteurs privé et public, auteurs de 90 % des inventions faites en France.

      L'AIS possède une double expertise en matière d'inventions et de propriété industrielle. Elle estime que le "redressement productif" appelle un nouveau cadre législatif précis mettant à égalité les inventeurs du secteur privé avec ceux du secteur public.

      En effet, cette égalité permettrait une très bonne collaboration entre chercheurs de ces deux secteurs, ainsi qu' une mobilité possible dans les deux sens, et au moins temporaire, des chercheurs et des ingénieurs entre l'industrie et la recherche universitaire.

      Nous souhaitons être entendus sur les solutions que nous préconisons dans le but d'augmenter le nombre d'inventions françaises conduisant à des brevets.

      En espérant que cette lettre retiendra votre attention, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de notre très haute considération.

 

      Pour l'AIS, son Président

 

 

      Jean-Pierre Kaplan

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

LETTRE RESTEE SANS REPONSE NI ACCUSE DE RECEPTION DE LA PART DU MINISTRE MONTEBOURG.

L'ex ministre des Finances Christine Lagarde, qui avait sous ses ordres le secrétaire d'Etat à l'Industrie Hervé Novelli (devenu "ministre du redressement productif") avait au moins la courtoisie de répondre quelque chose, même si cela ne l'engageait à rien.

Les chercheurs- inventeurs salariés protestent contre cette attitude ouvertement méprisante du Gouvernement socialiste à leur égard, alors qu'ils constituent le fer de lance de l'innovation/invention industrielle, sans lequel aucune politique sérieuse de l'innovation - compétitivité n'est possible.

Rappelons que les salariés des entreprises privées et publiques sont les auteurs de 90 à 95% des inventions brevetées, conçues en France. 

Sans leur concours actif et volontariste,toute politique de l'innovation/compétitivité est vouée à l'échec quel que soit le  torrent de milliards d'euros déversés.