"SUFFISANT ET INSUFFISANT"...ce jugement implacable de TALLEYRAND sur Joseph BONAPARTE ne s'applique-t-il pas aussi à François HOLLANDE, Emmanuel VALLS ?...

La pluie de milliards déversés depuis 2001 sur les entreprises (CIR, CICE, pacte de stabilité...) n'a pas fait pas baisser le chômage d'un iota !...au contraire il a été multiplié par 10 ! ...

Conclusion (contre toute logique) de nos gouvernants successifs : il faut doubler, tripler, quadrupler cette avalanche de milliards sur une centaine de grandes entreprises en saignant à mort les 35 millions de contribuables comme des porcs à l'abattoir ! les P.-DG et directeurs financiers des GE du CAC 40 et du SBF 120 bâtissent ainsi d'immenses fortunes personnelles en quelques années...

En définitive nos gouvernements sont dans l'incapacité absolue de trouver une solution pour sortir de ce désastre économique, financier, social !

CICE : le secret  honteux des grandes entreprises françaises

Justine Gay

JDN

Google+

  26/03/14 19:12

 Avertissement de la Rédaction du Blog : cet article bien que daté du 26/03/2014 n’a rien perdu de son actualité en février 2016….

 

 

                       

Des millions d'euros sont accordés aux groupes tricolores sous forme de crédit d'impôt compétitivité. Seuls quelques-uns l'admettent... 16 GE sur les 49 du CAC 40...

Du temps, il en aura fallu au JDN pour convaincre quelques-uns des fleurons de l'économie française de dévoiler le montant du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) dont ils bénéficient. Du temps et d'innombrables relances. 

Pourtant, pour la petite histoire, c'est un homme du sérail, Henri Lachmann, ex-PDG de Schneider Electric, qui a aiguisé notre curiosité : "Qu'on ne me dise pas que les caissières de Carrefour contribuent à la compétitivité de la France", nous avait-il lancé lors d'une interview à l'automne dernier.

L'ancien patron s'insurgeait alors contre le mode de calcul de ce crédit d'impôt destiné à alléger le coût du travail qui, parce qu'il est assis sur le montant des rémunérations inférieures à 2,5 Smic (3 613,45 euros brut par mois en 2014), profite surtout aux entreprises issues de secteurs d'activité à forte concentration de métiers peu qualifiés, pas forcément exposés à la concurrence internationale qui plus est.

Ironie du sort, Schneider, qu'Henri Lachmann a dirigé pendant près de 10 ans, fait partie des 33 groupes sur les 49 contactés qui ont refusé de se prêter au jeu. Ils ne sont donc que 16 à nous avoir livré le montant de leur CICE au titre de 2013 et encore moins à nous avoir indiqué une estimation de la ristourne à imputer sur l'impôt dont ils s'acquitteront l'année suivante.

                    

  
  

 

  
  
  
  

Montant du crédit d'impôt compétitivité emploi de    16 grandes entreprises françaises

  
  
  

Entreprise

  
  

 

  
  

Secteur

  
  

CICE au titre de 2013 (millions €)

  
  

Estimation du CICE au titre de 2014 (millions €)

  

 

Source : JDN

Air France-KLM

 

Transport

40,0

57,0

Auchan

 

Distribution

38,0

55,0

Axa

 

Finance

9,7

14,6 (1)

 

 

 

68,0

102,0 (1)

 

 

     
 

 

     
 

 

     
 

 

     

 

Montant du crédit d'impôt compétitivité emploi de 16 grandes entreprises françaises
EntrepriseSecteurCICE au titre de 2013 (millions €)Estimation du CICE au titre de 2014 (millions €)
Source : JDN
Air France-KLM Transport 40,0 57,0
Auchan Distribution 38,0 55,0
Axa Finance 9,7 14,6 (1)
EDF Energie 68,0 102,0 (1)
La Poste Services 297,0 445,5 (1)
Lafarge Industrie 3,0 5,0
L'Oréal Industrie 8,0 12,0 (1)
Orange Communication 79,0 118,5 (1)
Pernod-Ricard Agroalimentaire 1,7 2,6 (1)
PSA Automobile 80,0 120,0 (1)
Safran Industrie 25,0 37,5 (1)
Sanofi Santé 11,0 16,5 (1)
SNCF Transport 118,0 177,0 (1)
Technip Services 1,5 1,7
Total Energie 19,0 28,5 (1)
Veolia Environnement Services 30,0 45,0 (1)

Ces 16 grandes entreprises françaises cumulent une réduction d'impôt de 828,9 millions d'euros au titre de 2013, soit 8,3% du CICE, son coût total ayant été chiffré à 10 milliards d'euros. Un avantage fiscal qui devrait s'élever à 1,24 milliard d'euros pour ces mêmes entreprises lors du prochain exercice, puisque le taux du CICE passera de 4% de la masse salariale inférieure à 2,5 Smic au titre de 2013 à 6% au titre de 2014. Il ne représentera plus que 6,2% du CICE total, qui atteindra alors 20 milliards d'euros.

 

 

Pour connaître la suite de cette  étude, voir à l’adresse suivante le Journal du Net

https://www.google.fr/?gfe_rd=cr&ei=AUrPVtqXDZKRigbEpqXgDw&gws_rd=ssl#q=net+jdn+CICE+grandes+entreprises+2014+  

  A propos d'évaporation d'argent public, selon le rapport Perruchot, la plus grosse évaporation d'argent public se fait via la formation professionnelle où au moins 6 à 7 milliards d'euros s'évaporent dans des formations bidons, généralement des sociétés tenues par les syndicats.

 

(Message d’un correspondant) : <<Quelle aubaine  ce CICE - quel gentil cadeau (1.6 milliards) fait aux grandes sociétés en plus du CIR : (le CIR = 6 Milliards€/ an) : Après 14 ans de CIR passé de 600 Millions € en 2001 à … 6 Milliards € en 2013 ( !) la courbe du chômage s’est-elle « inversée » ?... NON !

Après 3 ans de CICE (= 40 Milliards en 5 ans) le chômage a-t-il reculé ? NON !!!

Depuis 2012, 750 000 chômeurs de plus, 550 Milliards de dette supplémentaire !!!

UN FIASCO COMPLET !

Mais dont les P.-DG et grands managers des GE bénéficient, car ces milliards ne sont pas perdus pour tout le monde.

Exemple : pour 2015, 11 millions d'euros pour Alstom, soit 1.5% du résultat net …Alstom n’avait donc pas besoin de ce « coup de pouce » de 11 MEuros pour faire de la recherche ni pour réaliser des bénéfices. Alstom et ses dirigeants préfèrent payer des avocats en procès interminables contre leurs anciens salariés- inventeurs afin de leur refuser toute rémunération supplémentaire d’invention en violation de la loi, alors qu’ils leur doivent une bonne partie de leurs fabuleux revenus en millions d’euros !

Certaines GE ont touché 39 millions d'euros comme la BNP Paribas soit 7.7% du résultat net ! La Poste a touché en 2014...445,5 Millions d'euros ! Un demi- milliard au titre du CICE !!! Pour quel résultat ? La Poste ne fait même pas partie d'un secteur soumis à la concurrence !! Autant que l'on sache on n'a pas encore vu en France des officines privées polonaises, croates, lettonnes, bulgares... venir concurrencer La Poste pour distribuer le courrier dans l'Hexagone et vendre des timbres- poste 4 fois moins cher que les timbres- poste français ! !

L'Etat français marche sur la tête ! C'est une incroyable gabegie que ce CICE qui distribue à la ronde à  tout le monde l'argent de nos impôts.

Le scandale du CICE : perçu en montants colossaux par les grandes entreprises, dont des GE extérieures au secteur industriel et de la Recherche technologique (Grande Distribution, banques, compagnies d’assurances....).  Cette question avait déjà été soulevée sur ce Blog il y a 2 ans pour le CIR, sans que personne ne veuille répondre...(sujet tabou, c’est l’omerta). On observe le même phénomène aberrant pour le CICE et les GE qui ne devraient pas y avoir droit, car les GE n’en ont pas besoin de sorte que cet argent va directement et sans contrôle de l'utilisation de ces fonds ni contrepartie quelconques, surtout pas en emplois créés, dans la poche des P.-DG et gros actionnaires .

Ce qui explique qu’en période de “crise” (c'est la "crise" permanente et pour tout depuis ...2008 !) et de faillites d’entreprises par réactions en chaînes, les P.-DG et état- majors d’actionnaires de GE encaissent régulièrement des pactoles fabuleux – sur le dos des contribuables exsangues, saignés par Hollande/Valls/Sapin comme des porcs à l’abattoir –

Le MEDEF et son Président peuvent dire à Hollande :

« Soldat Hollande, nous  sommes contents de vous !

Vous avez pulvérisé une formidable coalition de trois  empires de syndicats de salariés, pour le plus grand profit de nos P.-DG et état- majors d’actionnaires des Grandes Entreprises du CAC 40 !... »

Et sans le moindre résultat positif en matière de réduction du chômage ! Bien au contraire celui- ci a augmenté de 750 000 depuis votre élection en mai 2012 !

Quand à l’issue de votre mandat de Président vous retournerez vous reposer en votre foyer corrézien,  et vous direz « J’ai été le créateur du CICE », on vous répondra « Voilà un brave ! »

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1157975-cice-2014-des-grandes-entreprises-francaises/1158147-alstom >>

…où sont les emplois nouveaux créés par le CICE ?