Nous venons de publier sur ce Blog les extraits de discours publics prononcés par François BAYROU en 2012 et 2017 sur la problématique des rémunérations des inventeurs salariés en France et de leur intérêt économique essentiel pour la compétitivité des entreprises hexagonales, et corrélativement pour l'emploi salarié de recherche et industriel sur nos territoires.

En peu de mots François BAYROU, dont la formation initiale est celle de Professeur agrégé de Lettres modernes,  a parfaitement compris et exprimé de manière très lucide et pénétrante  la problématique complexe de l’Innovation industrielle et des inventions de salariés, ainsi que  d’une vraie Politique de l’Innovation/Recherche industrielles créatrices d’emplois en France.

  1. Avec sagacité il observe que « l’on ne peut produire que si l’on peut vendre, mais vendre nécessite des produits d’avant- garde sur le marché.
  2. En France nous sommes basés sur la reproduction (de produits existants, en s’efforçant des les produire moins cher pour être concurrentiels avec les low costs des pays misérables du Tiers- Monde ‘Egypte, Sri- Lanka, Madagascar, Bengale, Indonésie…)

C’est en effet la doctrine officielle des énarques qui nous gouvernent depuis 60 ans : « produire moins cher » pour être compétitifs avec les pays concurrents du Tiers- Monde dont les salaires sont 10 à 30 fois inférieurs à ceux de France et n’ont pas de Sécurité sociale, de retraites et dont les prix de revient sont insignifiants !

D’où les crédits publics colossaux versés toujours davantage aux entreprises depuis 16 ans, sans succès sur l’emploi alors qu’ils sont censés le booster !! (CIR, CICE élaboré par E. MACRON à l’Elysée…, flexibilité…et maintenant augmentation de la CSG des retraités sans "compensation" pour financer une hausse du pouvoir d'achat des actifs !!! ...On veut (encore) déshabiller Paul pour habiller Pierre, selon le principe bien connu ds vases communicants !... Mais au supplément de pouvoir d''achat offert aux actifs par de nouvelles ponctions fiscales inligées aux retraités (à partire de 1 227 € euros par mois, le SMIC !!!) correspondra une réduction nouvelle de leur pouvoir d'achat aux retraités... d'ùun bilan économique globalement NUl pour relancer la consommation et donc l'emploi.

En outre de très nombreux retraités réduiront voire seront obligés de supprimer les aides financières qu'ils versent à leurs enfants et même petits- enfants... de même avec les employés à domicile dont certains seront supprimés par les retraités et iront grossir le flot des chômeurs ...

Enfin selon certaines informations distillées par une radio publique (France Inter), l'exonération ds taxes d'habitation promise aux actifs et retraités deviendrait de plus en plus problématique...

Belle "réussite en perspective" ! 

  . Le diagnostic de nos élites (les prix de revient français seraient trop élevés et la cause majeure du chômage endémique massif)  est mauvais, faux !

Et ils s’acharnent à ne pas le reconnaître ! Le président MACRON aggrave la situation en ponctionnant les retraités par la CSG alors qu’ils sont déjà saignés à blanc par 5 ans de folle fiscalité hollandaise ! (- 25% de recul du pouvoir d’achat)  Et ce pour  offrir ces milliards aux actifs  en vue d’augmenter leur pouvoir d’achat par une nouvelle réduction drastique de celui des plus faibles et fragiles, les retraités affaiblis par la maladie,  prétendument « aisés »… avec 1228 euros par mois, 2200 euros pour un couple !!!

Seul parmi les hommes politiques d'envergure nationale, François BAYROU a compris que « produire à moindre coût » les mêmes articles que les pays concurrents low costs était une fausse solution de Gribouille, complètement inefficace.

L’Allemagne a des salaires d’ingénieurs et de techniciens supérieurs largement  plus élevés ( 30 à 40%) à ceux de leurs homologues français, les inventeurs  allemands sont 3 à 4 fois plus nombreux que leurs homologues français ainsi que les brevets européens déposés par l’industrie allemande).  

Et en même temps l’économie allemande est sur-performante, leader en Europe  pour lune large partie partie grâce à sa politique résolue et constante depuis 60 ans (1957 !)  d’incitation très susbstantielle systématique des salariés à l’innovation industrielle et aux récompenses financières corrélatives versées aux inventeurs, qui quadruple leur ardeur inventive par rapport à leurs collgues français, qui eux sont systématiquement persécutés par une alliance honteuse et immorale entre gouvernements, patronat et Justice, tous coalisés contre les salariés auteurs d'inventions ! !… 

 

…Incitations pécuniaires proportionnelles dont le MEDEF ne veut pas entendre parler depuis…la fin de la Seconde Guerre mondiale, 65 ans !!! Les piètres résultats de la recherche en France et son naufrage économique lamentable  montrent au Monde apitoyé (cf. les commentaires méprisants à la télévision d’économistes chinois de renom en Chine, par exemple)  les résultats misérables de cette calamiteuse politique… Quel aveuglement incurable qui ruine la France mais enrichit les dirigeants patronaux ! c’est bien sûr la raison pour laquelle ils tiennent tant à ce qu’elle se poursuive , pour leur plus grand enrichissement personnel (cf. les grands patrons du CAC 40 tous milliardaires et qui refusent avec un rare entêtement de payer leurs inventeurs salariés  et préfèrent gaspiller 10 foièges plus que ce qu'ils leur doivent en frais de procès interminables pour écraser, détruire leurs inventeurs, ces gêneurs qui ô crime de lèse- majesté contre leur P.-DG, osent réclamer leur dû ) et pour le plus grand appauvrissement de la masse des Français .

 

Cette incompréhension de la part des dirigeants du MEDEF est d’autant plus étonnante qu’ils ne cessent de  vanter « l’exemple allemand », mais  en se refusant catégoriquement à l’imiter !!!

Comprenne qui pourra !  !

 

Sans doute les dirigeants patronaux trouvent- ils leur compte à cette absurde, inefficace et ruineuse Politique économique pour la France, puisqu’ils empochent une grande partie des milliards accumulés depuis 16 ans grâce au CIR, CICE etc...en gonflant démesurément leurs dividendes mirobolants par leurs stock- options démesurées , aux frais des contribuables (cf. Patrick KRON, Carlos GHOSN etc…) pour les  exporter en sécurité dans des banques étrangères...voire des paradis fiscaux.

 

 

François BAYROU indique lucidement la seule voie à suivre pour éviter (s'il en est encore temps...) à la France la plongée dans les abysses, le sort misérable de la Grèce  où la précipite la stupide politique de nos dirigeants énarques imbus d'eux- mêmes depuis tant d'années.

François BAYROU, qui n'est pas énarque, mais  de formation littéraire, agrégé de Fettres, est semble-t-il le SEUL dirigeant politique  national  à l’avoir compris…

Position prise publiquement par François BAYROU président du MODEM sur la Rémunération des Inventeurs salariés (Fournie par Guy DEVULDER, remercié ici)