Dépôt par le salarié d'une demande de brevet à son nom sans en avoir informé son employeur- invention considérée par  le salarié comme hors mission attribuable- salarié licencié pour faute grave- inscription à Pôle Emploi au chômage - arrêt sur renvoi après arrêt cassation du 21/09/2011 a jugé le licenciement sans cause réelle et sérieuse- la cour d'appel a estimé qu'il ne pouvait être déterminé si l'invention était de mission appartenant à l'employeur ou hors mission appartenant  au salarié- mais l'employeur avait lui- même reconnu devant la juridiction civile que l'invention devait être classée dans la catégorie des inventions hors mission attribuables et en revendiquait l'attribution - aveu judiciaire par le salarié d'une mission inventive non caractérisé- invention réalisée hors du cadre d'une mission inventive -

Au vu de la lettre de licenciement, le seul manquement imputable au salarié tient à l'absence de déclaration de son invention à l'employeur bien qu'y étant tenu en application du code de propriété intellectuelle, n'empêchaît pas la poursuite du contrat de travail et ne constituait pas une faute grave; - la  cour d'appel a,en exerçant les pouvoirs qu'elle tient de l'article L.1235-1 du Code du Travail, décidé que ce manquement ne constituait pas une cause réelle et sérieuse de licenciement.

(...) PAR CES MOTIFS ...

 

cour cass soc 15 01 2015

cour cass soc 15 01 2015 page 2

cour cass soc 15 01 2015 page 3